L’équipe de l’IVMGSS

Didier WOIRIN est ingénieur agronome diplômé de l’Université Catholique de Louvain-La Neuve en
Belgique. Il a complété sa formation par des diplômes complémentaires en foresterie ainsi qu’en
cartographie et télédétection. Il travaille dans le domaine du développement rural en Afrique depuis
1988. Il a travaillé notamment au Rwanda, Niger, Bénin, Mali et Burkina Faso.
En plus de ses fonctions assistant technique auprès la Coordination Nationale de l’Initiative de la
Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel qu’il a intégré en 2014, il est également
administrateur de programmes pour l’APEFE au Burkina Faso.

Nabasnogo Roch PANANDITIGRI, est Inspecteur des Eaux et Forêts et occupe actuellement le poste
de Suivi-Evaluation à la Coordination Nationale de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le
Sahara et le Sahel depuis février 2015. Il est fonctionnaire de l’Etat et relevant du Ministère de
l’Environnement, de l’Economie Verte et du Changement Climatique et affecté à la Coordination
Nationale de l’Initiative de la Grande Muraille Verte.
Nabasnogo Roch PANANDITIGRI est un Ingénieur de Conception en Vulgarisation Agricole de
l’Institut du Développement Rural (IDR) à l’Université Polytechnique de Bobo-Dioulasso ; il est aussi
certifié en gestion du cycle de projet à l’université de liège (Belgique) ; d’une spécialisation en gestion
territoriales des ressources naturelles au Maroc et d’un autre certificat en utilisation durable de la
biomasse à l’université de Ryukyus au Japon.
Il a une vingtaine d’années d’expériences professionnelles dans le domaine de la gestion durable des
ressources naturelles avec un focus sur les aspects suivants :
- Elaboration et mise en œuvre des politiques et stratégies en matière de gestion durable
des ressources naturelles ;
- Conception d’outils de suivi et d’évaluation ;
- Conception de projets et programmes ;
- Elaboration de plan d’aménagement et de gestion des espaces de conservation ;
- Réalisation d’activités techniques ;
- Encadrement des acteurs dans la mise en œuvre des actions techniques.
Nabasnogo Roch PANANDITIGRI est auteur de productions scientifiques parmi lesquelles :
- « Analyse des enjeux fonciers à la périphérie du Parc W/Burkina Faso dans une
perspective de création d’une zone tampon : Cas du terroir villageois de Mangou »
Mémoire de fin de cycle des ingénieurs en Vulgarisation Agricole ;
- « Contribution à l’Evaluation du niveau d’appropriation des techniques d’aménagement
forestier participatif pendant la première rotation dans le CAF Bougnounou-
Nébielianayou » Stage d’immersion à la première année du cycle des Ingénieurs en
Vulgarisation Agricole ;
- « Gestion durable des produits forestiers non ligneux par l’approche analyse et
développement des marchés : Application dans le site pilote de Barsalogho » Rapport de
stage de fin de cycle des Contrôleurs des Eaux et Forêts ;
- « les formes de valorisation du gibier par la chasse dans le Ranch de gibier de Nazinga »
Rapport de stage de fin de cycle des Assistants des Eaux et Forêts.

Yaovi Djivénou TOMETY, Assistant Technique National en mobilisation des ressources, mis à la
disposition de la Coordination Nationale de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et
le Sahel au Burkina Faso par l’APEFE.
Yaovi Djivénou TOMETY est titulaire d’un master de spécialisation en gestion des risques et des
catastrophes de l’université de Liège en Belgique et certifié en développement et coopération
internationale de l’université de Liège en Belgique. Il est également titulaire d’un master en
ingénierie de l’eau et de l’environnement de l’Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de
l’Environnement (2iE) à Ouagadougou au Burkina Faso.
Avec huit (8) années d’expérience professionnelle en lien avec l’eau, les aménagements hydrauliques,
l’assainissement, l’environnement et la réduction des risques et des catastrophes dans les collectivités
territoriales, les ONGs et la coopération au développement dont six (06) années en gestion de projets et
programmes, il est actuellement l’expert en mobilisation des ressources depuis février 2018 dans le
cadre du projet de renforcement des capacité phase 2 de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour
le Sahara et le Sahel au Burkina Faso.

Yi-Bour Fabrice BAZIE est Assistant Technique National en Communication à la Coordination
Nationale de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel depuis mars 2018
. Il
a été recruté par l’APEFE dans le cadre de deuxième phase du Programme de Renforcement des
Capacités pour l’IGMVSS, mis en œuvre avec l’appui technique et financier de l’APEFE, WBI et la
Coopération Belge au Développement.
Yi-Bour Fabrice BAZIE est diplômé en Communication et Journalisme à l’Université Ouaga 1 Pr
Joseph KI-ZERBO ; il est aussi certifié manager d’ONG et associations par l’Université Ouaga 2. Après
une dizaine d’années de pratique du journalisme en presse écrite et en radio, il a été pendant six (06)
ans chargé de communication d’une organisation de la société civile. Il a également été pendant plus
de quatre (04) années, le Coordonnateur National du Réseau d’Initiatives de Journalistes (RIJ). C’est
nanti de ces longues années d’expériences professionnelles variées, qu’il a décidé de créer un
cabinet qui intervient dans les études, stratégies, formations et audits en communication et
journalisme. Cela lui a permis de conduire et/ou de participer à plusieurs études et formations en
tant que consultant au Burkina Faso et dans la sous-région.

Tégawendé Jean Jacques BAHIRE est né le 15 Août 1979 à Ouagadougou au BURKINA
FASO. Il fit ses premiers pas respectivement dans les écoles primaires « Wend-La Mita de
Dagnoen », « Poura Mine B » et « Bangré 1 et 2 », où il obtint son CEPE en 1993.
De 1993 à 1997, il fréquenta « le Collège Saint Jean Baptiste de la Salle » où il quitta après
l’obtention du BEPC pour le « Lycée Nelson Mandela » de 1998 à 2002 ; passage qui fut
sanctionné par l’obtention du Baccalauréat, Série A4.
C’est en troisième année à l’« Unité de Formation et de Recherches : Lettres, Arts et
Communication », qu’il fut reçu au concours direct pour le recrutement de Contrôleurs directs
des Eaux et Forêts, session de 2004.
En 2014, après 9 années passées sur le terrain notamment par les Direction Nationale du
Cadre Paramilitaire des Eaux et Forêts, Direction Générale des Eaux et Forêts et Direction
Générale des Forêts et Faunes, il fut reçu de nouveau à l’école nationale des Eaux et Forêts à
Dinderesso pour le cycle des inspecteurs des Eaux et Forêts pour 3 ans de formation.
Depuis le 4 septembre 2017, il est le responsable de la cellule du Système d’Information
Géographique relevant du Service de Suivi Evaluation au sein de la Coordination Nationale
de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel au Burkina Faso
(CN_IGMVSS).
Il y est chargé d’administrer un système de gestion de base de données et un système
informatisé de suivi évaluation « DELTA ». Outre les connaissances et les compétences qu’il
dispose dans ce domaine, BAHIRE Tégawendé Jean Jacques a la maitrise dans la
manipulation des outils de géoreferencement (le Global Positioning System (GPS)) et de
logiciel de cartographie (Arc GIS) et bien d’autres outils de télédétection tels « Collect
Earth Open Foris ».
Il a enfin des notions en pilotage de drone notamment le « PHANTOM 3 PRO » et la maitrise
de logiciels de traitement de données tels EXCEL AVANCE.

    PARTAGER via

  • Twitter
NOS PARTENAIRES...