PRC-IGMVSS/PHASE 2 : UN SATISFECIT DANS LES REGIONS DE L’EST ET DU PLATEAU CENTRAL

La Coordination Nationale de l’Initiative de la Grande Muraille Verte pour le Sahara et le Sahel (CN-IGMVSS) veut s’enquérir de l’état d’avancement de la mise en œuvre des activités de 2019, de son Programme de Renforcement des Capacités, dans les régions de l’Est et du Plateau central. A la suite de celles du Sahel et du Centre Nord, elle a effectué du 09 au 13 août une mission de suivi dans ces deux (02) régions. Il s’est agi de rencontrer les équipes des antennes régionales, pour apprécier l’évolution de la mise en œuvre des activités de la programmation 2019, mais aussi de visiter des réalisations physiques, notamment des sites de plantation d’arbre de 2018, pour en apprécier le taux de reprise. La mission a également faire le point du matériel mis à la disposition de ces antennes régionales pour une bonne opérationnalisation des activités.

Les rencontres avec les équipes des deux (02) antennes régionales ont porté sur la mise en œuvre des activités programmées pour l’année en cours (2019), la vérification du matériel octroyé par la Coordination Nationale, l’utilisation du logiciel Delta Suivi Evaluation sur lequel des agents ont bénéficié de formations, et enfin la mise en œuvre des conventions de partenariat signée avec les radios locales.

Visite des plants mis en terre en 2018 dans la forêt classée de Bissiga (Plateau central)

Les échanges sur la mise en œuvre des activités a surtout porté sur la tenue régulière des conseils de direction. Selon les Directions régionales concernées, ces cadres permettent une harmonisation des informations et des connaissances à travers les échanges d’expériences. Les conseils de direction permettent aussi la création d’un esprit d’équipe et de solidarité pour le bon fonctionnement des activités. Enfin, c’est aussi un cadre de formation pour les plus jeunes qui apprennent de l’expérience des anciens. Dans un contexte de sécurité précaire, c’est à travers la tenue de ces conseils de direction que certaines informations sensibles sont partagées, notamment en ce qui concerne la protection des espaces de conservation.
L’accompagnement de la Coordination nationale de l’IGMVSS pour la campagne de reforestation 2019 a aussi été salué. Cette année, cela s’est effectué dans le cadre globale de la Journée Nationale de l’Arbre, au cours de laquelle l’accent a été mis sur la plantation dans des espaces sécurisés. La région de l’Est a ainsi reboisé des arbres fruitiers dans la résidence du gouverneur. Des plants que la mission a pu visiter, en plus d’un second site reboisé par une association en 2019 sur son site, avec l’appui de la Direction régionale. La visite dans la région du Plateau central a eu lieu dans la forêt classée de Bissiga. Plus de 80% des plants mis en terre a repris, avec certains culminant à plus d’un mètre de hauteur.

Aussi, un point a-t-il été fait sur le matériel octroyé aux différentes Directions régionales. Il sert énormément dans la mise en œuvre des activités, notamment les actions de sensibilisation des populations. Quant à l’utilisation du logiciel de suivi-évaluation, elle se poursuit avec les renseignements des activités de manière progressive.

DES RENCONTRES AVEC LES RADIOS LOCALES PARTENAIRES

Ces échanges se sont faites en marge du suivi de la mise en œuvre des activités. Il s’agit agit de réunir chaque Direction régionale avec la radio partenaire de son ressort administratif, pour présenter les rôles de chaque partie dans la mise en œuvre réussie des conventions signées. Contrairement à l’année dernière, des missions ne seront plus effectuées pour le suivi de la production es émissions. Après l’atelier d’information en mars dernier à Koudougou et la formation dont ont bénéficié les journalistes à Kaya en juin 2019, il s’agit pour les radios et les antennes régionales, d’arrêter une organisation endogène pour la réalisation et la diffusion des différentes émissions, conformément aux termes des différentes conventions. La CN-IGMVSS pourra intervenir pour un simple suivi du processus. A l’Est comme au Plateau central, les uns et les autres ont positivement apprécié cette démarche. Ils ont pris l’engagement de coordonner la production des émissions.

Par ailleurs, la proposition de production de microprogrammes de développement à diffuser en continue sur les radios a été faite, notamment par la Radio Kakoadb Yam Vénégré de Ziniaré. Mais la mission de la CN-IGMVSS a rassuré que cela était prévu dans sa programmation annuelle. Bientôt ; les radios partenaires dans les différentes régions d’intervention auront donc des microprogrammes finis à diffuser en boucle sur les antennes, pour la sensibilisation des producteurs.

Fabrice Yi-Bour BAZIE
ATN Communication à l’IGMVSS/BF
fyb.bazie@apefe.org

    PARTAGER via

  • Twitter
NOS PARTENAIRES...