FORMATION IN SITU DES JOURNALISTES PAR L’IGMVSS : APRES DJIBO ET KONGOUSSI, C’EST AU TOUR DE FADA N’GOURMA

La Coordination Nationale de l’IGMVSS poursuit le renforcement des capacités des journalistes de ses radios partenaires, dans le cadre de la mise en œuvre de son programme de Renforcement des Capacités. Après les radios du Sahel et du Centre Nord, c’est au tour de la radio Tin Tua de la région de l’Est, de bénéficier de la formation de cinq de ses journalistes. La session qui se déroule in situ du 26 au 29 mai courant est assurée par l’Assistant Technique Nationale en communication de l’APEFE auprès de l’IGMVSS. Elle vise à renforcer davantage leurs capacités de production de contenus de qualités, sur la gestion durable des terres et en phase avec les attentes des auditeurs. Au-delà du recyclage de leurs connaissances, les participants devront, produire des émissions pour diffusion, dans le cadre du partenariat 2020 entre la radio et la CN-IGMVSS.
A l’image de la précédente session de formation in situ qui avait réuni les journalistes du Sahel et du Centre Nord, celle de Fada est aussi très pratique : les participants ont d’abord eu droit à un rappel sur les genres journalistiques, notamment la magazine, l’interview, la table ronde et le reportage, mais aussi des notions sur le montage audio numérique. C’est ensuite qu’ils ont organisés une réunion de production pour identifier des thématiques sur lesquelles mettre en pratiques les connaissances acquises. Cinq thèmes ont ainsi été retenus à savoir :
1. Les techniques de récupération des terres dégradées dans les alentours de Fada N’Gourma (région de l’Est) ;
2. Les avantages de l’utilisation des bio-pesticides ;
3. Le changement climatique : état des lieux, causes, conséquences, solutions endogènes et/ou anthropiques ;
4. Les techniques du reboisement et les avantages des plantes ;
5. La contribution des citoyens dans la lutte contre la déforestation.
La formation in situ consiste à effectuer un suivi en présentiel du processus de production des contenus dans un organe. La présente formation est la suite d’un processus débuté en 2019. Elle permet de recycler les connaissances des participants mais aussi de faire le suivi des productions endogènes en présentiel, dans le cadre des travaux pratiques.
Après la radio Tin Tua de Fada N’Gourma, la série de formation se poursuivra avec les journalistes de la radio Kakoadb Yam Vénégré de Ziniaré.

Fabrice Yi-Bour BAZIE
ATN Communication à l’IGMVSS
fyb.bazie@apefe.com

    PARTAGER via

  • Twitter
NOS PARTENAIRES...